14 juillet : fallait-il supprimer les festivités à Hénin-Liétard pour cause de guerre d’Algérie ?

Il y a 63 ans, le conseil municipal d’Hénin-Liétard débattait des festivités du 14 juillet 1956.
Tandis que Fernand Darchicourt, annonçait au conseil municipal le jumelage entre Hénin-Liétard et la ville algérienne de Kouba, dans la banlieue d’Alger, le débat sur les festivités du 14 juillet divise les élus héninois.
Le maire socialiste souhaite supprimer le caractère spectaculaire des festivités par mesure d’économies afin de venir en aide aux familles des soldats envoyés en Algérie.
Une proposition inacceptable pour les élus communistes qui ne veulent pas cautionner une guerre coloniale et qui demandent à ce que le 14 juillet reste une fête républicaine célébrant la révolution française…


(Source : Archives municipales d’Hénin-Beaumont, registre des délibérations)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.